la menthe

La menthe tient son nom de la nymphe Minthé, dont Hadés, le dieu des enfers, était tombé amoureux. Folle de jalousie, son épouse perséphone l'aurait transformée en plante. Ne pouvant la ramener à son état antérieur, Hadès lui donne alors cette fraîche et puissante odeur caractéristique de la menthe. Dans l'Antiquité, elle est à la fois considérée comme aphrodisiaque et stérélisante. Sa réputation de siciter l'amour lui a valu d'être interdite aux soldats grecs en temps de guerre. Au contraire chez les romains, Pline estimait qu'elle était stérélisante et la déconseillait aux amoureuxcar "contraire à la génération".

Dans la tradition chrétienne la menthe est un symbole de trahison car elle aurait mis les soldats d'Hérode sur la piste de la Sainte Famille lors de sa fuite en Egypte. La Vierge lui aurait dit de part sa trahison, qu'elle ne pourrait se reproduire par des graines , mais par sa tige

.137.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×