la magie

" Toute science est bonne en soi, mais elle peut-être mauvaise suivant le but que l'on donne à ses applications - La Magie - qui est la connaissance des choses naturelles et des moyens de les faire servir à certaines fins - n'est donc pas une science condamnable qu'autant qu'elle ne mène pas au bien et à la vertu. C'est pourquoi, n'ayant en vue que l'édification et le bien du lecteur, on peut divulgeur ici, les propriétés secrètes de certaines plantes..."

- Le Grand Albert -

 

La magie des plantes n'est pas liée à une posologie, mais aux rituels qui entourent la fabrication de philtre, en faisant intervenir des incatations, prières, forces invisibles, et aussi d'autres ingrédients inconnus.

La fabrication peut se faire dans un endroit particulier, ou une plage horaire précise.

La plupart des plantes ont des propriétés médicinales.

Ces philtres de plantes sont réalisés pour la protection, les bienfaits, ou provoquer des nuissances.

Certaines plantes par leurs formes ont un symbolisme aussi, sacré. Beaucoup sont dédiées à la Vierge, à un Saint, mais aussi aux démons et sorciers.

Cependant, certaines plantes peuvent d'une région à l'autre avoir des rôles totalement opposés.

Les racines ont souvent un rôle maléfique. Elles se trouvent sous la terre, monde des morts, de l'inconnu, des démons et toutes les pulsions secrétes de l'homme.

On peut comprendre l'effet maléfique des racines, car en plantes médicinales elles servent à soigner la tête... ( angélique = angelica archangelica).

Parler des plantes magiques, c'est aussi parler de l'influence des astres. La cueillette se fera selon leurs actions, diurne ou nocturne, sachant que le soleil ou la lune influences aussi les planètes.Les planétes à leur tour , influencent les signes du zodiaque. Eau, Feu, Air et Terre, viennent aussi s'y ajouter.

Les plantes solaires sont cueillies au solstice d'été, parmi elles, le millepertuis, l'armoise, les fougères, le fenouil...

Elles sont cueillies de préférence, avant le levé du soleil pour garder la rosée pour laquelle on accorde aux plantes solaires, une sorte d'eau de longue vie.

C'est aussi un moment privilégié pour la mise en oeuvre de rituels magiques destinés à la protection et au désensorcellement.

La cueillette des fleurs, feuilles se fait en lune croissante et les racines en lune décroissante.

La renouée, la jusquiame ou la verveine d'après le Grand Albert devaient ce cueillir entre le 23éme et le 30ème jour, en commençant par Mercure ( mercredi).

La chicorée est déterrée avec une pièce d'or (symbole du soleil), dans un des jours des Apôtres, le 29 juin,St-Pierre,St-Paul et 25 juillet St-Jacques.

Le gui est récolté la nuit, le sixième jour de lune. Les druides étaient vêtus de tunique de lin blanc avec une serpe d'or, et déposaient le gui sans le toucher ou le laisser tomber par terre (perte du pouvoir), dans un tissu de même matière que leur tunique. La guimauve, sa racine devait être arrachée avec un outil d'or avant le lever du soleil et sans retoucher la terre.

De manière générale,toute cueillette se fait avec un instrument en fer, et non arrachée avec les mains. Chaque plante à son rituel,cueillie de la main gauche,(digitale, verveine) ou à reculons pour ne pas effaroucher la plante...

Cependant, le cueilleur lui aussi doit pratiquer certains rites, ce purifier, jeûner, avoir une tenue vestimentaire adéquate, mais avoir son âme aussi propre que son corps.

Il est important, une fois les plantes cueillies, ou pendant le ramassage, de parler aux plantes en énonçant ses vertus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×