carl linné

Carl Linné

 

Le grand ordonnateur des plantes

 

 

Si l'on ignore le nom des choses on perd aussi la connaissance.

 

Carl Linné est né en 1707 en Suède dans une famille modeste. Élève peu brillant ,il est prédestiné à devenir pasteur . Son père lui transmet l'amour des fleurs où il en apprend ainsi leur nom . Il s'oriente vers la médecine , seule voie pour étudier la botanique.

Carl Linné entend parler des travaux de deux français : Sébastien Vaillant sur la sexualité des végétaux et ceux de Joseph Pitton de Tournefort, qui fait un classement des plantes par l'observation des fleurs, feuilles, tiges, racines et saveur.

A 23 ans il établit un mémoire sur le parallèle de la vie sexuelle des plantes et des animaux. Ce mémoire non conventionnel pour la Suède de 1730 lui vaut une nomination à un poste prestigieux . C'est au jardin botanique de d'Uppsala qu'il fait ses démonstrations qui attirent un bon nombre d'étudiants. C'est à cette époque qu'il commence sa classification des plantes basée sur leurs organes sexuels.

 

Il généralise son mode de classification à toutes les espèces ,ainsi que les animaux. Il constitue une encyclopédie rationnelle de la nature. Son œuvre la plus connue « Systema naturae » est publiée en Hollande en 1735, est ne contient que dix pages ; deux pour les minéraux , trois pour les plantes, deux pour les animaux.

A la fin de sa vie, sa douzième éditions comporte trois tomes qui recensent tous les spécimens de végétaux et animaux des quatre coins du monde.

En 1737, il publie « genera plantarum », somme du travail de toute une vie de passion. « Genera plantarum » examine plus du huit mille fleurs.

Il décrit différement le genre des plantes , et élimine la moitié des noms crées par d'autres avant lui. Carl Linné crée la nomenclature binominale et devient célèbre en Hollande, en Angleterre, en France.

Grâce à son ami le comte Tessin, il obtient la direction d'une expédition dans les îles suédoises, puis une chaire à l'université d'Uppsala et la responsabilité du jardin botanique qui deviendra un véritble zoo.

En 1761, CARL Linné est anobli et devient Carl Von Linné. A sa mort en 1778, il fait l'objet d'un éloge funèbre par le roi de Suède.

Deux cent ans plus tard, sa nomenclature est toujours d'usage.

 

La nomenclature binominale

 

Fidèle à l'esprit des Lumières,Linné n'a qu'une ambition : mettre de la raison dans la nature. Avant lui, plusieurs botanistes avaient tenté de classer les plantes et cela depuis l'Antiquité: souvent par usages et propriétés, plus récemment par taille. Le suédois invente, lui, un mode de classification selon le nombres d'étamines,de pistils, et leur disposition. Sil est abandonné à partir de 1810 pour celui d'Antoine Laurent de Jussieu, fondé sur les fleurs mais aussi sur les fruits, les travaux de Linné ont eu le mérite de créer un langage commun qui favorise le développement de la science de la botanique. Il propose en effet, de simplifier la façon de désigner une plante : les séries de plusieurs noms latins sont remplacés par un binôme qui utilise des noms court et facile à prononcer. Aujourd'hui, cette nomenclature, qui consiste en un nom latin avec une majuscule pur le genre, suivi du nom latin épithète en minuscule pour l'espèce, est devenue universelle. Si bien qu'un végétal possède le même nom dans le monde entier.

 

Source plantes et santé.

carl-von-linne.jpglinne.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×