les plantes viennent en aide aux Camerounaises

 

Au Cameroun, l'infertilité féminine touche près d'une femme sur quatre agées de 22 à 44 ans. Or les techniques d'insémination artificielle et de stimulation hormonale sont très coûteuses. Aussi, les deux universités camerounaises des Sciences ont réalisé l'inventaire des plantes utilisées dans le traiement de l'infertilité féminine par 30 tradipraticiens locaux. Parmi les 33 espèces répertoriées citon l'Aframomum letestuanum, la gomphrena globuleuse et l'hibiscus sabdariffa, aussi nommé bissap. Mais ces espèces se trouvent dans des zones menacées de forestation, il est donc urgent de les sauvegarder.

Source : P.B Telefo, université de Dschang, Cameroun

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site