définition

Les champignons

Définition :

Les champignons = MYCETES en grec ou FUNGUS en latin. Dans la classification, on emploie le terme grec. Pour désigner l’origine d’une substance, on emploie le terme latin : « antibiotique fongique » ou fongicide pour les produits que l’on emploie pour éliminer les champignons parasites.

Les champignons sont des : EUCARYOTES, noyau des cellules délimité par une membrane,

THALLOPHYTES : pas de différentiation en racines, tiges ou

feuilles,

CRYPTOGAMES : pas de fleur

HETEROTROPHES : pas de chlorophylle et donc inaptes à la

Photosynthèse

De ce fait les systématiciens ont longtemps hésité et hésitent encore à classer les champignons parmi les végétaux. Les raisons pour lesquelles on a tendance à les laisser dans le règne végétal sont les suivantes : ils ont tous, au moins à un stade de leur cycle, une paroi cellulaire glucidique comparable à la paroi pecto-cellulosique des autres végétaux ; ils ont de grandes vacuoles turgescentes très aqueuse.

Il y a toutefois une exception : les MYXOMYCETES. C’est un groupe de champignons qui se présente sous la forme d’amibes à plusieurs noyaux, qui n’ont ni paroi glucidique ni vacuole turgescente et qui sont capables de phagocyter des aliments solides, comme les protozoaires (animaux unicellulaires). On les appelle aussi pour cela : Mycètozoaires = champignons animaux.

Classes des champignons

Les champignons constituent un groupe très varié par leur taille et par leur mode de reproduction. Leur appareil végétatif est, par contre très simple : c’est un Thalle très peu différencié. Cette simplicité est liée au mode de vie de ce groupe.

On distingue 5 classes de champignons :

BASIDIOMYCETES : baside= base, en grec= cellule en forme de massue, sur le haut de laquelle poussent 4 cornes ; au bout de ces 4 cornes se formes des spores ou basidiospores. Ce groupe de champignons est le plus évolué : il comprend tous les champignons à carpophore : agarics, bolets, etc.

ASCOMYCETES : asque = outre, en grec= cellule spéciale, renflée, dans laquelle se forment 8 spores ou ascospores. Ce groupe comprend les morilles et les pézizes, mais aussi des champignons beaucoup plus petits : les levures.

ZYGOMYCETES : moisissures, comme la moisissure blanche du pain.

PHYCOMYCETES : champignons microscopiques qui se développent dans l’eau et ont des zoospores, des spores nageuses à un ou deux fouets, cas du mildiou de la vigne.

MYXOMYCETES : champignons amiboïdes.

Rôle des champignons dans la nature :

Les champignons parasites utilisent les substances organiques d’être vivant qu’ils rendent malades ou tuent. Chez les végétaux supérieurs, ce sont les agents de la rouille, des charbons, de l’ergot des céréales du mildiou de la vigne. Ce sont les responsables de la pourriture grise sur le raisin. Dans certaines forêts de conifères, les armillaires (basidiomycètes) glissent leur mycélium sous l’écorce des arbres et pompes leur sève jusqu’à la mort de l’arbre. En général, les armillaires attaquent les vieux arbres et épargnes les jeunes. On pense qu’ainsi que ces champignons permettent la régénération des forets, les jeunes arbres ne pouvant pas bien se développer à l’ombre des vieux.

Les lichens jouent un rôle pionner sur les surfaces abiotiques et préparent l’installation d’autres végétaux.

Les saprophytes ont le rôle le plus important : ils transforment la matière organique morte en matière en matière minérale et bouclent le cycle de l’évolution de la matière.

Les levures sont responsables de la fermentation alcoolique de l’orge, du raisin, des pommes, pour donner la bière, le vin , le cidre. Elles sont également responsables de la fermentation des sucres dans la pâte à pain. A l’attaque du lait par les moisissures donne le fromage.

En agriculture, elles ont un rôle important. Les papilionacées, comme la luzerne, ont de nombreuses mycorhizes qui fixent l’azote atmosphérique. Cet azote n’est utilisé qu’en toute petite partie par la plante. Mais une fois la luzerne fauchée, les mycorhizes meurent et libèrent dans le sol une grande quantité d’azote assimilable par les plantes, ce qui fertilise grandement le sol.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site