champignons toxiques

Autrefois seules quelques espèces étaient considérées autrefois comme dangereuses.

Aujourd'hui, les espèces identifiées comme mortelle ou toxique sont réunies dans des listes; la Socièté mycologique ded france comptabilise 29 espèces mortelles et 261 espèces toxiques.

Les intoxications fongiques peuvent avoir de graves conséquences, jusqu'à entraîner la mort. Dans 90% des cas, l'anamite phalloïde est en cause. Les intoxications qui ont des effets secondaires bénins chez la plupart des personnes, peuvent se révéler extrêmement toxiques chez de rares individus. ( Réactions allergiques).

Tout champignon suspect est impérativement rejeté. Ne pas le ramasser. En cas d'ingestion de champignons toxiques appeler le médecin, le SAMU ou le centre anti-poison. Ne rien donner à ingérer au malade , ni eau, ni lait.

Principaux champignons mortels :

Amanite phalloïde, amanite printanière, amanite vireuse, clytocybe blanchi, cortianire très joli, cudonie, entolome livide, ergot de seigle, galère marginée, galèrine unicolore, gyromitre, comestible, gyromitre des evêques, lépiote brune, lépiote brun violet, paxille enroulé, tricholome tigré etc...

Les toxiques:

Agaric jaunissant, amanite jonquille, amanite panthère, amanite tue-mouche, bolet de satan, clitocybe de l'olivier, clitocybe du bord des routes, clitocybe parfumé, coprin noird'encre, cortinaire cannelle, cortinaire pourpre, cortinaire resplendissant, cortinaire sanguin, cortinaire semi-sanguin, hébélome moutarde, inocybe de patouillard, lactaire à toison, lépiote vébéneuse, mycène pure, pholiote remarquable etc...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site