le mûrier

 

Dans ses "Métamorphoses", Ovide raconte l'amour de Pyrame et Thisbé. Leurs familles y étant opposées, ils se retrouvaient en cachette à l'ombre d'un mûrier blanc. Un jour c'est une lionne que Thisbé trouve sous l'arbre.Elle s'enfuit et perd son voile que la lionne déchire. Pyrame, ne trouvant que le voile déchiqueté, croit Thisbé morte : il se perce le coeur. Son sang macule les fruits blancs de l'arbre. Quand celle-ci trouve son amoureux mort, elle demande au mûrier de porter à jamais ces fruits sombres en signe de deuil et se tue à son tour. Face à cette puissance de l'amour, les familles rivales se réconcilient.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site